Pedro Abellan n'a que seize ans lorsqu'il rejoint l'Armée Républicaine Espagnole. Après trois années d'âpres combats, il connait la Retirada, découvre les camps du sud de la France, et rejoint les " Guérilleros" résistants dans les Cévennes. Il termine son périple en 1944 avec ses compagnons de guerre, par un épisode méconnu : " L'attaque du Val d'Aran" visant le renversement de Franco.

Peu après l'échec de cette tentative, Pedro Abellan revient vivre dans son pays d'adoption où il  fonde une famille.

Ces mémoires racontent l’histoire d’un soldat de base  avec  une grande précision et se lisent comme un roman. Elles sont fascinantes, le lecteur suit cette épopée sans pouvoir la quitter.

Elles méritent largement d’être lues

Fidèle compagnon, fidèle soldat, fidèle  à sa patrie, à ses idées, Pedro Abellan a pris le chemin de la guerre et le destin s'est emparé de lui.

Très jeune, il a voulu aider le peuple à sortir de la misère où lui même allait être englouti. Il a parcouru les bois et les campagnes. Il a voulu prendre la mer, et c'est la mer qui l'a emporté vers de lointaines destinations, vers des aventures incroyables. Le récit de sa vie est un récit épique, fait de gloire et de modestie à la fois. Abellan courageux, Abellan amoureux, Abellan le fils ou le frère. Au fil des pages vous allez connaître ce personnage noble et généreux. Il deviendra pour vous un ami. Et vous aurez l'impression, que cette fabuleuse histoire, il l'a écrite pour vous, comme un testament, pour que vous sachiez ce qui s'est passé vraiment au cours de la terrible guerre d'Espagne, qui a blessé tant de soldats, tant de femmes et d'enfants et de mères aussi, dans leurs corps, dans leurs mémoires, dans leurs êtres. Il a raconté son histoire, pour que vous sachiez qu'on ne sort pas indemne d'un tel conflit, mais qu'avec un brin de chance et de la volonté, on peut retrouver le chemin de la vie.

Merci au soldat Abellan !

Merci à sa famille pour avoir sauvé ce manuscrit.

Joachim Garcia (Président de l'Amicale des Anciens Guérilleros Espagnols " F F I" Gard Lozère.)

Les mémoires de Pedro Abellan n’ont rien à envier aux écrits des journalistes et écrivain de guerre, elles prennent de fait une place prépondérante dans les témoignages multiples sur cette période qui englobe deux guerres. 

Pour commander le livre : unjourunenuit@laposte.net  20€ + frais de port 

 

Dessin_de_Michel_abellan